Ligne d'Extraction Foliaire

Kesho Kongo produit de l’extrait foliaire de niébé (EFN) au Sud-Kivu en RDC

 

 

« Hier, notre agronome Fabrice Nteranya a réceptionné 21kg d’EFN à notre bureau central à Bukavu. Cela fera 4200 cures pour lutter contre la malnutrition (à 5 grammes par enfant et par jour). Notre production locale s’accroît tout doucement ! »

 

C’est par ces mots que le Dr Adolphe Nyakasane, médecin pédiatre à Bukavu dans le Sud-Kivu et président/fondateur de l’association Kesho-Kongo, nous a annoncé l’accroissement significatif de la production d’extrait foliaire de niébé à partir de la petite unité de production financée par l’APEF.

D’après les dernières statistiques de l’UNICEF, plus d’un enfant sur deux souffre de malnutrition chronique au Sud Kivu avec des risques graves pour sa santé et pour son développement physique et intellectuel.

Le Dr Nyakasane nous a indiqué que si le coronavirus ne semble pas avoir prise sur le Sud-Kivu, il impacte cependant de manière détournée, la vie de ses habitants. En effet, depuis les événements tragiques au Rwanda voisin dans les année 90, l’insécurité n’a jamais vraiment cessé et elle perturbe l’accès aux champs et aux marchés. De ce fait, la province dépend pour une bonne part de l’importation de nourriture du Rwanda et du Burundi. La crise sanitaire ayant provoqué la fermeture des frontières, l’insécurité alimentaire et la malnutrition se sont  aggravées.

Quelques jours plus tôt, le Dr Nyakasane nous avait envoyé une vidéo très intéressante sur les activités de l’association après une réorganisation majeure : l’atelier de production d’EFN a été transféré de Bukavu à Luvungi, dans la plaine fertile de la Ruzizi, au milieu des champs de niébé tenus par les « Coopératives agricoles des femmes rurales » avec lesquelles Kesho Kongo collabore, tandis que la production des biscuits fourrés à l’EFN reste assurée par l’équipe de Bukavu, où la disponibilité d’électricité pour la cuisson est plus régulière.

L’APEF a une relation déjà ancienne avec le Sud Kivu. Dans les années 2000,  le Dr Marie-Jo Bonnet, chirurgien pour les hôpitaux de la région de Bukavu, a reçu et distribué des quantités importantes d’extrait foliaire de luzerne avec d’excellents résultats.

Aujourd’hui, l’APEF collabore avec Kesho Kongo au renforcement de sa production de biscuits fourrés à l’extrait foliaire de niébé.

Publier le commentaire